Les études menées par les associations de consommateurs concernant les tarifs des banques et le nombre important de personnes prenant conscience des conditions et politiques qu’elles appliquent font partie des raisons qui incitent beaucoup de gens à changer d’enseigne. En effet, les causes ne manquent pas du côté de la clientèle. Ceux qui veulent permuter d’une institution traditionnelle à un établissement digital cependant ne savent pas les démarches à suivre. Voici les bons réflexes !

Prendre en compte les conditions

Avant toute chose, il est important de s’assurer qu’on remplisse bien les conditions requises. Malgré la loi française qui autorise tous les résidents à ouvrir un compte, il faut savoir que tous les établissements n’ont pas les mêmes critères d’éligibilité. Chez certains, il faut être majeur et ne pas être fiché à la Banque de France. Concernant les conditions de revenus, elles diffèrent également d’une enseigne à l’autre.

Remplir le formulaire

Cette étape est similaire chez toutes les institutions et se réalise de manière simple. Il convient alors de se rendre sur le site web de la banque et remplir le formulaire de demande d’ouverture de compte en ligne. A cet effet, l’enseigne en question demandera le type de compte, les informations personnelles et professionnelles du souscripteur.

Signer la demande

Parce que tout se fait en ligne, il est possible d’apposer la signature numériquement du titulaire. La demande d’ouverture de compte bancaire peut cependant être envoyée par courrier. Cela dépendra de la banque en question, mais dans la plupart des cas, toutes les démarches se font à partir d’Internet.

Transférer les justificatives

Les établissements digitaux ont besoin de pièces pour monter les dossiers de leurs clients. C’est pourquoi ils leur demandent de les faire parvenir. Pour ce faire, il suffit de les scanner ou de les prendre en photo avec un Smartphone afin de les envoyer en version numérique.

Effectuer un premier versement et basculer ses prélèvements automatiques

Chez la plupart des institutions, un premier virement est demandé pour finaliser la validation de l’ouverture du compte. On comprend alors que le montant peut varier d’une banque en ligne à l’autre.

À partir de là, on n’aura plus à s’inquiéter des contraintes administratives. La nouvelle banque se chargera gratuitement de la mobilité interbancaire des prélèvements automatiques et des virements récurrents (téléphone, impôts, électricité, salaire…). Chez certains acteurs financiers, il ne faut que quelques minutes pour bénéficier de ce service. Quant au changement de domiciliation, il sera fait dans un délai maximum de 30 jours.

Clôturer son ancien compte

Le client pourra parfaitement profiter de tous les services offerts par le prestataire bancaire choisi. Par ailleurs, il pourra procéder à la fermeture de son précédent compte. Aucuns frais ne s’appliquent pour cette opération. Sinon, quelques-uns des établissements en ligne proposent de faire tout le travail à sa place. Une fois à ce stade, il est possible pour le consommateur de disposer de son relevé d’identité bancaire (RIB) et de faire la demande d’un terminal de paiement.